26.1 C
Ouagadougou
jeudi 5 août 2021
Accueil Blog

RÉFORMES POLITIQUES ET INSTITUTIONNELLES EN COURS AU BURKINA : La CODEL organise un séminaire national.

Tenu les 14 et 15 juillet 2021 à Ouagadougou, le séminaire a connu la présence de participants venant des OSC membres, des partis politiques (opposition et majorité), des institutions…

Les reformes en cours

La première journée a été marquée par l’allocution du président de la CODEL et la communication du directeur général des libertés publiques et des affaires politiques. Ce dernier a axé sa communication sur 6 grands points à savoir :

-Le mode d’élection des présidents de conseils des collectivités;

-Le vote dans les zones à fort risque sécuritaire et le vote des personnes déplacées;

-L’enrôlement des électeurs ;

-Le document de vote;

-Le nomadisme politique;

-La campagne électorale déguisée.

Des échanges intéressants ont permis de clôturer cette journée sous la modération de M. Daniel DA Hien, vice-président de la CODEL.

Contribution des OSC aux réformes en cours

Pour le deuxième jour, après la synthèse des travaux de la veille faite par le rapporteur M. Adama KABORE, le Pr Luc Marius IBRIGA a intervenu sur la contribution des OSC aux réformes en cours. Pour commencer le Pr a insisté sur le rôle de la société civile, qui est une interface entre les gouvernants et les citoyens. Son rôle n’est donc pas de conquérir le pouvoir d’État mais plutôt d’informer ceux qui gouvernent des préoccupations des populations. De ce fait, elle participe au processus de sensibilisation et de veille citoyenne pour le bien-être public. Principalement, trois objectifs sont poursuivis à savoir :

-faciliter la participation de l’ensemble des citoyens au processus politique;

-Accroître la représentativité et le développement local;

-s’assurer que les conseils municipaux et les exécutifs locaux exercent plus efficacement.

Pour le professeur, il est clair que pour les réformes en cours, le rôle de la société est indispensable pour éviter que les ‘intérêt général ne soit phagocyter par les intérêts particuliers. Tout comme le premier jour les interventions ont été multiples et pertinentes. Selon M. DA, une feuille de route sera proposée ultérieurement pour son adoption.

Rapport d’observation des élections couplées présidentielle et législatives de 2020 au Burkina Faso

La Convention des organisations de la société Civile pour l’Observation Domestique des Élections en abrégé CODEL, est un regroupement de dix-neuf organisations et coalitions d’organisations mis en place en juillet 2015. La création de la CODEL relevait de la volonté de mutualiser les interventions de plusieurs organisations, lors des élections historiques de novembre 2015. Aux fins de mutualisation de leurs projets respectifs pour des élections réussies (éducation au vote, renforcement des capacités des acteurs électoraux, monitoring du processus de transition, observation des élections et de monitoring des élections par les TIC), et pour éviter de travailler en ordre dispersé, des organisations de la société civile ont créé la CODEL. Avec l’accompagnement de l’ONG Diakonia et de ses partenaires, la CODEL a contribué à crédibiliser le processus électoral de 2015 et 2016 à travers un dispositif innovant de veille électorale. Entre 2015 et 2020, la CODEL a été un acteur non négligeable du programme Présimètre qui a favorisé la mise en œuvre d’actions pertinentes de suivi citoyen des politiques publiques et des engagements du Président du Faso. L’une de ses missions étant de constituer une société civile forte et pérenne sur les questions électorales et de démocratie, la CODEL a mis en place des groupes de plaidoyer qui ont contribué à renforcer le suivi des politiques publiques ainsi que les pratiques de redevabilité de la part des autorités locales, régionales et nationales. Le processus électoral de 2020 au Burkina Faso a débuté dans un contexte socio politique particulier. Depuis 2015, le pays est en proie à des attaques terroristes qui ont occasionné de nombreuses pertes en vies humaines, des désertions de villages et le déplacement de plus d’un million de personnes 1. A cela s’est greffée la maladie à corona virus qui a eu un impact sur le calendrier électoral. Le processus électoral en lui-même présentait des défis : le consensus des acteurs autour du Code électoral et du calendrier électoral, l’inscription des citoyens sur le fichier électoral et leur participation au vote. Dans le but de contribuer à la tenue d’élections crédibles, transparentes et acceptées de tous, la CODEL a développé un ensemble d’activités. Avec l’appui de ses partenaires classiques (Union européenne, Danemark, Coopération Suisse via 1 Le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) à la date du 10 novembre 2020, a dénombré 1.049.797 personnes déplacées internes. 07 Diakonia) et nouveaux (Ambassade de France, National Endowment for Democracy), la CODEL a réalisé une série d’activités visant la tenue d’élections transparentes et crédibles.

Télécharger le RAPPORT CODEL ELECTIONS 2020

: La CODEL partage le fruit de son travail avec l’ambassadeur de la Belgique au Burkina.

RAPPORT D’OBSERVATION DES ÉLECTIONS COUPLÉES DE 2020 : La CODEL partage le fruit de son travail avec l’ambassadeur de la Belgique au Burkina.

Au delà éléments contenus dans le rapport, des échanges importants concernant les élections municipales à avenir et les défis à relever ont été menés. L’ambassadeur a félicité la CODEL pour son esprit d’initiative en ayant déjà un plan d’action dans des communes du Burkina afin de minimiser voir éviter d’éventuels conflits avant, pendant et après ces élections de proximité.

 

Après les autorités et la CENI, le rapport de la CODEL sur l’observation des élections est partagé avec des partenaires

RAPPORT D’OBSERVATION DES ÉLECTIONS COUPLÉES DE 2020. Après les autorités et la CENI, le rapport de la CODEL sur l’observation des élections est partagé avec des partenaires.
-Ambassade de France le 24 mars 2021.
-Coopération SUISSE ce jour, 30 mars 2021.

Président de la CENI « Nous avons eu la chance d’avoir la CODEL à nos côtés…»

RAPPORT D’OBSERVATION DES ÉLECTIONS COUPLÉES DE 2020 : La CENI reçoit une délégation de la CODEL.

Les élections de 2020 et le rapport de la CODEL y afférent; la collaboration entre les deux structures, les perspectives ; sont entre autres les sujets au centre des échanges. Le président de la CENI après avoir remercié la CODEL, a poursuivi en ces termes :

« Nous avons eu la chance de vous avoir à nos côtés depuis 2016…votre expérience, votre poids et votre expertise nous ont aidé à conduire à bien nos actions en prenant en compte vos recommandations. Vous nous avez accompagnés à plusieurs reprises avec des idées fortes et structurantes pour la consolidation de notre démocratie… Pendant l’enrôlement déjà, la CODEL nous a aidé en alertant sur un certain nombre de dysfonctionnements que nous avons pu corriger. …Votre rapport nous rend justice car nous avons été les premiers à dire dans un pays pauvre comme le nôtre, il est inutile de démultiplier les dépenses (Ndlr : le rapport de la CODEL propose la CNIB en lieu et place de la carte d’électeur qui est budgétivore) »

Avant de  donner la route aux visiteurs, Newton Hamed Barry a tenu à saluer l’engagement du président de la CODEL  “Vous (Me Halidou OUEDRAOGO) êtes un monument vivant, si j’avais le pouvoir de vous déifier avant votre mort, je l’aurais fait” a-t-il terminé.

Le Président du Faso” …vous avez fait un travail exceptionnel, pris des risques pour observer dans toutes les provinces malgré la situation sécuritaire difficile”

RAPPORT D’OBSERVATION DES ÉLECTIONS COUPLÉES DE 2020 : La CODEL reçue par le chef de l’État. Lors de cette audience accordée à la CODEL ce jour pour présenter son travail durant tout le processus électoral de 2020, le Président du Faso a félicité la convention pour le travail qu’elle abat sur le terrain. ” …vous avez fait un travail exceptionnel, pris des risques pour observer dans toutes les provinces malgré la situation sécuritaire difficile” a reconnu Roch Marc Christian Kaboré. A la suite des échanges avec la délégation, le Président a promis de tirer les leçons des recommandations très importantes faites par la CODEL.