RÉFORMES POLITIQUES ET INSTITUTIONNELLES EN COURS AU BURKINA : La CODEL organise un séminaire national.

Tenu les 14 et 15 juillet 2021 à Ouagadougou, le séminaire a connu la présence de participants venant des OSC membres, des partis politiques (opposition et majorité), des institutions…

Les reformes en cours

La première journée a été marquée par l’allocution du président de la CODEL et la communication du directeur général des libertés publiques et des affaires politiques. Ce dernier a axé sa communication sur 6 grands points à savoir :

-Le mode d’élection des présidents de conseils des collectivités;

-Le vote dans les zones à fort risque sécuritaire et le vote des personnes déplacées;

-L’enrôlement des électeurs ;

-Le document de vote;

-Le nomadisme politique;

-La campagne électorale déguisée.

Des échanges intéressants ont permis de clôturer cette journée sous la modération de M. Daniel DA Hien, vice-président de la CODEL.

Contribution des OSC aux réformes en cours

Pour le deuxième jour, après la synthèse des travaux de la veille faite par le rapporteur M. Adama KABORE, le Pr Luc Marius IBRIGA a intervenu sur la contribution des OSC aux réformes en cours. Pour commencer le Pr a insisté sur le rôle de la société civile, qui est une interface entre les gouvernants et les citoyens. Son rôle n’est donc pas de conquérir le pouvoir d’État mais plutôt d’informer ceux qui gouvernent des préoccupations des populations. De ce fait, elle participe au processus de sensibilisation et de veille citoyenne pour le bien-être public. Principalement, trois objectifs sont poursuivis à savoir :

-faciliter la participation de l’ensemble des citoyens au processus politique;

-Accroître la représentativité et le développement local;

-s’assurer que les conseils municipaux et les exécutifs locaux exercent plus efficacement.

Pour le professeur, il est clair que pour les réformes en cours, le rôle de la société est indispensable pour éviter que les ‘intérêt général ne soit phagocyter par les intérêts particuliers. Tout comme le premier jour les interventions ont été multiples et pertinentes. Selon M. DA, une feuille de route sera proposée ultérieurement pour son adoption.

Laisser un commentaire