Société civile : La CODEL fait maintenant de la veille citoyenne

0
218

La Convention des organisations de la société civile pour l’observation des élections (CODEL) veut maintenant faire de la veille citoyenne. Pour cela, elle a concocté un programme d’activités qu’elle a officiellement lancées ce jeudi 5 octobre 2017 à Ouagadougou. C’était au cours d’une rencontre avec les Hommes des médias.

Elle a été créée à la veille des élections couplées Présidentielle-Législatives de Novembre 2015. Elle s’est fait connaitre par ses activités de sensibilisation sur le terrain pour un scrutin apaisé ainsi que l’observation des élections. Elle, c’est la Convention des organisations de la société civile pour l’observation des élections (CODEL).

Veille citoyenne

Pilotée par Me Halidou Ouédraogo, la CODEL avait conclu à un scrutin régulier ayant conduit à l’élection de Roch Marc Christian Kaboré à la présidence du Faso. Sitôt les élections finies, la CODEL se donne une autre mission : suivre et apprécier la mise en œuvre du programme politique du chef de l’Etat. « Après les élections, ce n’est pas terminé. Nous allons suivre l’exécution des promesses, du programme politique du président élu », a indiqué Halidou Ouédraogo.

Les activités visent la promotion, la protection des droits de l’homme et du développement, le suivi des politiques publiques, l’animation du « Présimètre » et le renforcement des capacités de ses membres pour une meilleure contribution à l’édification de l’Etat de droit. Pour atteindre ces objectifs, la CODEL fera chemin avec Diakonia, WaterAid et bien d’autres OSC. Ces activités ont été énumérées le 29 septembre dernier et présentées aux OSC partenaires le lendemain.

Œuvrer pour une réconciliation nationale

La Convention des organisations de la société civile pour l’observation des élections n’entend pas seulement rester dans des bureaux feutrés. Pour cela, elle a initié des actions qui vont la conduire sur le terrain. Ainsi il est prévu des dialogues républicains sur la réconciliation nationale avec le gouvernement, les partenaires techniques et financiers, les OSC et les jeunes de Ouagadougou et d’autres villes du Burkina Faso. Les jeunes seront également sensibilisés à l’animation du « Présimètre ». Un ensemble d’activités qui seront déroulés durant des mois et qui vont permettre de suivre la mise en œuvre du programme politique du président Roch Marc Christian Kaboré.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

 

Laisser un commentaire