Election présidentielle 2015 : La CODEL confirme les résultats de la CENI

Election présidentielle 2015 : La CODEL confirme les résultats de la CENI
01 Déc 2015

La Situation Room de la Convention des organisations de la société civile pour une observation domestique des élections (CODEL) a livré ses résultats d’observation de l’élection présidentielle ce mardi 1er décembre 2015. La Convention a confirmé les résultats de la CENI et elle espère que son initiative s’étendra sur le reste du continent, question d’aboutir à des élections à la fois modernisées et apaisées.

La principale information à retenir de la  publication de la CODEL est que, avec les résultats de ses 6000 observateurs, elle confirme les résultats de la Commission nationale électorale indépendante (CENI).

« Se basant sur les rapports de 99% des observateurs déployés dans toutes les 13 régions et 45 provinces, la CODEL confirme les résultats de la CENI », a dit le président de la CODEL, Me Halidou Ouédraogo.

La CODEL estime à 60% le taux de participation  avec une précision de  +/-1,6% (soit entre 58,4 et 61, 6%). Quand aux bulletins nuls, ils sont estimés à 7% avec une précision de 1,5% (soit entre 5,5% et 8,5%).  La convention a livré ses résultats avec des marges d’erreur mais rassure que ces marges d’erreur ne remettent nullement en cause les résultats annoncés par la CENI. « La CODEL a montré des tendances. La CENI a publié des résultats.  Les tendances que  nous avons faites confirment les résultats publiés de la CENI », a dit Jeffrey Allen de l’ONG OneWorld.

Un aperçu des tendances de la CODEL et des résultats publiés par les CENI.
Un aperçu des tendances de la CODEL et des résultats publiés par les CENI.

La CODEL à travers la voix de son président affirme se réjouir de la tournure des événements à l’issue de la publication des résultats de la CENI. Revenant sur les félicitations adressées par le président de l’UPC à celui du MPP, Me Halidou Ouédraogo a déclaré avoir eu la preuve que les discours d’apaisement ont été bien reçus par les différents acteurs.

«  Nous avons prêché pour des élections apaisées. Nous avons eu la preuve hier, puisque Zéphirin Diabré s’est rendu au siège du MPP pour féliciter son challenger Roch Marc Christian Kaboré », a dit Halidou Ouédraogo.

La Convention d’OSC a fait part de son souhait de voir sa méthodologie de travail s’étendre sur le reste du continent. La CODEL estime qu’une initiative telle que la sienne est d’un apport considérable dans l’acceptation des résultats des urnes. « La Situation Room doit être une stratégie, une méthode employée dans les Etats africains pour apaiser, civiliser et moderniser les processus électoraux », a déclaré le président de la CODEL Halidou Ouédraogo.

La CODEL appelle cependant l’ensemble des candidats et partis politiques à respecter le verdict des urnes,  et à user le cas échéant, des voies légales de contestation des résultats provisoires proclamés. La convention lance aussi un appel à toutes les parties prenantes à garder la même attitude et un comportement démocratique en ce qui concerne les élections législatives.

Oui KOETA

Burkina24

Share

CODEL Burkina

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :