Le Centre pour la Gouvernance Démocratique

0
104

Qu’est-ce que le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) ?

Le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) est un organisme non gouvernemental de droit burkinabè, sans but lucratif, apolitique, qui n’assume aucune activité syndicale, politique ou religieuse. Créé en 2001, le centre vise à promouvoir la gouvernance démocratique c’est-à-dire les principes et le processus de la démocratie ainsi que les institutions de la bonne gouvernance.

Quels sont ses objectifs ?

La mission principale du CGD est de contribuer à approfondir la démocratie, à améliorer la gouvernance et les politiques publiques, à assurer un meilleur exercice de la responsabilité, à renforcer la transparence, et plus généralement à promouvoir le développement humain durable.

Ses objectifs spécifiques sont entre autres :

  • Développer et proposer de nouveaux instruments de renforcement de la gouvernance démocratique ;
  • Renforcer les capacités de la société civile, des partis politiques et des élus, en tant qu’acteurs du processus démocratique, en particulier, leurs capacités d’analyse et d’évaluation des politiques publiques, et renforcer les espaces de dialogue entre eux ;
  • Promouvoir la conscience citoyenne, la culture démocratique et la participation des citoyens, en particulier des femmes aux processus de la gouvernance ;
  • Promouvoir la transparence et l’imputabilité, le professionnalisme et l’efficience du processus électoral.

Quels sont ses domaines d’interventions ?

Le Centre pour la Gouvernance Démocratique intervient dans les domaines suivants :

  • Le renforcement des capacités
  • Les conférences et dialogues
  • La formation
  • Les enquêtes et sondages

Ses différentes activités sont axées autour des thématiques suivantes :

  • L’incivisme et l’extrémisme violent
  • La culture citoyenne
  • La gestion des mines
  • La gouvernance au sein des collectivités locales
  • La réconciliation nationale
  • La participation des jeunes et des femmes en politique
  • Le contrôle de l’action publique/fonctionnement des administrations publiques et reddition des comptes
  • La rupture générationnelle
  • Le renforcement des institutions

Dans le cadre des élections du 22 novembre 2020, le CGD a réalisé une série d’activités dont un sondage pour évaluer la perception des burkinabè sur la gestion du Pouvoir d’Etat ces 05 dernières années. Ce sondage avait été couronné par une note de 4.53/10.  Le CGD a par la même occasion permis de sonder les burkinabè sur leur perception de l’Opposition politique.

Il tient une place actif dans la mise en œuvre des programmes de la CODEL.

L’équipe de fact-checking de le CODEL

Laisser un commentaire